Aller au contenu principal
Les forêts du territoire

Carte des massifs

Carte des massifs

Chiffres clés

Body

Avec une surface boisée de près de 22 500 hectares, la Métropole est une destination verte !

Les forêts domaniales en particulier, gérées par l’Office National des Forêts, ouvertes gratuitement au grand public, font partie intégrante de l’identité du territoire. Grâce à leur situation privilégiée au cœur de l’agglomération et des boucles de la Seine, elles permettent la découverte d’une grande variété de paysages et de milieux naturels. Elles représentent également une ressource essentielle en bois et un réservoir de biodiversité.

Forêt domaniale Verte

Forêt domaniale Verte

Autrefois appelée Silveison, la Forêt Verte a longtemps appartenu aux moines de l’Abbaye Saint-Ouen de Rouen et n’est devenue domaniale qu’à la Révolution. Située sur des sols riches, elle porte encore de magnifiques futaies de hêtres. 
La Forêt Verte présente un relief varié : un vallon sec dit « les Longs Vallons » entaille le plateau d’Est en Ouest et partage en deux le massif.

Quelques chiffres 

Surface : 1 398 ha 

Essences : hêtre 60 %, chêne 17 %, autres feuillus (charme, merisier, châtaignier, frêne, érable sycomore) 13 %, résineux (pin sylvestre, douglas, épicéa de Sitka, mélèze) 10 %. 
Coupes de bois : elles sont programmées dans un plan de gestion dit "aménagement" élaboré tous les vingt ans par l'ONF. Ce document fait suite à une étude des sols et de la végétation de chaque parcelle. Ces travaux permettent de définir les essences les mieux adaptées en tenant compte des évolutions climatiques. Des coupes d'amélioration ont lieu tous les huit ans dans chaque parcelle pour favoriser la croissance en diamètre des plus beaux arbres entre 20 et 130 ans. Elles concernent environ 100 hectares par an. Des coupes de régénération favorisent l'arrivée de semis à partir des graines tombées des grands arbres arrivés à maturité et progressivement coupés. Le volume de bois récolté est chaque année d'environ 11 000 m3. 

Principaux animaux : chevreuils et sangliers (pas de cerf) s'accommodent de la présence du public. On peut aussi rencontrer des lièvres, faisans, bécasses, renards, ainsi qu'insectes et microfaune liés au milieu forestier. 

Chasse : la régulation des sangliers, chevreuils et renards est effectuée par des chasses à tir qui ont lieu en semaine de novembre à février.

Accueil du public : environ 1 300 000 visiteurs par an.

Biodiversité : la forêt abrite quelques espèces végétales et animales protégées (la fougère des montagnes ou la salamandre tachetée).

Plus d’infos sur la Forêt Verte et son patrimoine

Forêt domaniale de La Londe-Rouvray

Forêt domaniale de La Londe-Rouvray

S’étendant à l’origine jusqu’au bord de la Seine, la forêt de La Londe-Rouvray a vu sa surface considérablement diminuer au cours des siècles. Elle n’en reste pas moins un massif très étendu de la Métropole, véritable poumon vert de l’agglomération, qui renferme, entre autres richesses, l’oppidum d’Orival et les ruines du château de Robert-le-Diable à proximité.

Plus d’infos sur la Forêt de la Londe-Rouvray et son patrimoine

Forêt domaniale du Trait-Maulévrier

Cette forêt d’environ 3 000 hectares est située à l’ouest de Rouen, au cœur du Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande. Les randonneurs apprécieront son relief accidenté et les nombreux points de vue sur la Seine. 

Forêt domaniale de Roumare

La forêt de Roumare s’étend sur 4 000 hectares dans la première boucle de la Seine en aval de Rouen. Elle présente la particularité d’offrir un réseau de sites accessibles à tous, qui peuvent faire l’objet de promenades familiales ou de sorties plus sportives : le Parc animalier, l’Arboretum du petit charme et le Parcours sportif Ben Harrati.

Plus d’infos sur la Forêt de Roumare et son patrimoine

Les mares

Mare

Les mares sont des milieux très vivants, occupés par différents végétaux et animaux comme les amphibiens et les insectes aquatiques. Elles ont chacune des écosystèmes propres et participent au maintien de la biodiversité, c’est pourquoi elles font l’objet d’une attention particulière. Du fait de l’envasement, elles doivent être curées régulièrement pour ne pas disparaître.

« Forêt d’Exception » est une démarche volontaire et novatrice de l’ONF. Elle s’appuie sur un réseau de 19 sites emblématiques à haute valeur patrimoniale, culturelle et touristique, dont celui des forêts domaniales de la région rouennaise : Roumare, Verte et La Londe-Rouvray. Des opérations spécifiques contribuent au développement des territoires en matière environnementale, économique, culturelle et sociale. Le label attribué en juin 2015 consacre à la fois la qualité du site, des actions réalisées et des partenariats nouveaux avec les acteurs locaux dans le cadre d’une nouvelle gouvernance.

Pour plus d’informations sur ces forêts gérées par l’Office National des Forêts et sur le calendrier des jours de chasse, consulter le site www.onf.fr ou contacter l’Agence Territoriale de Rouen : ag.haute-normandie@onf.fr.

Les animations des Maisons des Forêts de la Métropole

Maison des forêts de Saint-Etienne-du-Rouvray

Pour animer ces espaces, la métropole rouennaise s’est dotée d’équipements adaptés : les Maisons des Forêts à Orival, Saint-Etienne du Rouvray et Darnétal. Tout au long de l’année des équipes d’animateurs proposent un programme d’animation en lien avec la faune et la flore normande : balade nocturne, ateliers créatifs, expositions, accueils des scolaires, initiation, écolo-stage, éveils sur la nature…
Découvrez les nombreuses forêts présentes autour de Rouen grâce à de nombreuses activités pour enfants. Une invitation à revenir en famille ou entre amis pour partager son savoir sur la faune et la flore locale.

Plus d’informations sur le site de la Métropole Rouen Normandie

Randonnez dans la Métropole

Parcours et itinéraires à consulter ici